Le marché immobilier continue de rester stable

30 Avr, 2021

Malgré la crise sanitaire, nous constatons que le monde de l’immobilier reste stable. A la fin de ce premier trimestre de l’année 2021 nous avons pu remarquer que contrairement à ce qui avait été envisagé, le nombre de transactions enregistrées sont tout même importantes. En effet l’arrivée des vaccins et ainsi l’espoir de voir la majorité de la population vaccinée a fortement contribué à favoriser les achats immobiliers car ces nouvelles ont mis les acheteurs en confiance.
LaForêt a, depuis le début de l’année, comptabilisé environ 2 millions de visites mensuelles ce qui est un chiffre conséquent.
Il est estimé d’ailleurs que les projets d’achats immobiliers des français sont en augmentation de près de 14% en comparaison avec le 4ème trimestre de 2020.
Dans la capitale, la demande n’a cessée de croître, on enregistre près de 8% de demandes en plus et 12% dans la Petite et Grande Couronne parisienne.

Néanmoins si les demandes concernant les achats de biens immobiliers sont en hausse, les offres sont quant à elles en baisse. En effet il a été constaté que les offres disponibles sur le marché immobilier français ont baissés d’environ 4%.
Cette remarque n’est cependant pas valable pour la capitale qui voit bien au contraire ses offres fleurirent. En effet suite aux mesures sanitaires renforcées telles que les confinements successifs, de plus en plus de français ont fini par quitter Paris afin de trouver des biens bénéficiant de plus d’espace, et d’un extérieur. Mais également la capitale a été touchée par le départ en masse d’étudiants qui auparavant résidaient sur Paris pour leurs études mais qui ont fini par retourner chez leur parents car leurs cours se déroulent désormais en ligne et non en présentiel. Ainsi de plus en plus de biens sont disponibles soit à la location, soit la vente sur Paris ce qui engendre donc une augmentation des offres disponibles. De ce fait les offres ont augmentées de près de 9% à Paris.

Cette augmentation de la demande et baisse des offres induit donc une baisse dans les délais d’achat, les transactions se font plus rapidement. Mais néanmoins cela a pour conséquence une augmentation des prix des biens qui sont en effet plus rares et plus demandés. Il a ainsi été constaté une hausse de 1,3% des prix du marché en une année.

R87a10acda4530551b319ef84d80594db

Fabien & Michael

Continuer votre lecture

La ville de Bezons accentue son attractivité

La ville de Bezons termine enfin ses travaux de réaménagement portant sur son centre-ville en ce mois de juin 2021. Les habitants de la commune vont alors pouvoir découvrir ce nouvel écoquartier qui aura pris près de 3 années à se construire. Ainsi 245 logements...