Rueil Malmaison innove avec son service d’auto partage de véhicules utilitaires

30 Avr, 2021

Dans une logique de développement durable et de lutte contre le réchauffement climatique, la ville de Rueil Malmaison a décidé de mettre en place un service déjà présent à Paris, celui de véhicules utilitaires auto-partagés. En lançant ce service au sein de la commune, la ville de Rueil entend réduire ses émissions de carbone, ce qui profitera tant aux habitants de la commune qu’à la région Ile-de-France.

C’est donc à partir du mois de février que la ville a décidé de mettre en place ce service par le biais de la société Clem.

Auparavant c’est donc au sein du 2ème arrondissement de Paris que le concept a été testé pendant une durée de 18 mois. Cette phase test a permis à la société proposant ce service d’analyser les axes sur lesquels ils devaient intervenir afin de pouvoir réduire au maximum les coûts liés à la détention d’un véhicule.

Ce service permettra ainsi à des professionnels de pouvoir louer des véhicules qu’ils utiliseront sur des créneaux présélectionnés qui pourront être récurrents toute l’année aux mêmes disponibilités. De ce fait un véhicule pourra profiter à plusieurs professionnels en une journée.

L’auto partage est déjà un service accessible aux particuliers avec des prestataires tels que Citiz qui permettent de disposer d’une voiture sans avoir à en subir les contraintes comme payer le stationnement, l’assurance et l’entretien du véhicule. Ce concept a ainsi séduit une majorité de personne en Ile-de-France et tant maintenant à s’intéresser au monde des professionnels.

Par la suite ce sont les villes de Boulogne et Issy-les-Moulineaux qui devraient mettre en place ce service.

Capture d’écran 2021 02 24 120358

Fabien & Michael

Continuer votre lecture

Les tours Hermitage Plaza ne verront pas le jour

Dessinées par Sir Norman Foster, les tours Hermitage Plaza de 320 m de haut, qui devaient accueillir des appartements et des penthouses, un hôtel de luxe de cinq étoiles, des restaurants et bars panoramiques, un centre de thalasso panoramique, des espaces de bureaux,...

Les précisions du futur « Pinel+ »

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, a dévoilé les critères de qualité d’usage qui seront applicables au « Pinel + ». Une nouvelle trajectoire pour la loi de défiscalisation PINEL, avec une décroissance progressive, et une échéance en 2024. ...