Paris : une baisse progressive des prix du marché

17 Fév, 2021

Les prix à Paris baissent…

Acheter à Paris est un rêve qui n’est pas à la portée de tous les budgets. Et pour cause, les prix du marché immobilier parisien ont connu une hausse constante depuis le mois d’août 2015, néanmoins avec la crise sanitaire du Covid 19 la Capitale semble attirer moins d’acheteurs, qui choisissent d’investir ou de vivre ailleurs.

Ce délaissement des biens immobiliers parisiens, selon Meilleursagents et Les Echos, a conduit à un recul de 0,5% au mois de janvier dernier. Cette baisse s’est elle-même confirmée durant les 3 derniers mois allant jusqu’à une chute d’1,6%.

Cependant, les prix du marché parisien ont peut-être baissés, mais le niveau des prix est malgré tout toujours haut. En effet il faut compter en moyenne 10 350 euros du m2, ce qui est 10% supérieur aux prix du m2 en 2018, et plus intéressant encore 27% supérieur aux prix du marché il y a 10 ans.

La baisse des prix du marché parisien n’a engendré qu’un retour aux prix du marché immobilier de 2019 à Paris.

Cette baisse des prix peut s’expliquer par le fait que les grands appartements parisiens ont affiché un recul d’1% en 1 an.

…Mais ceux de la petite couronne continuent d’augmenter…

Mais face aux baisses enregistrées sur le marché parisien, nous constatons que la situation est totalement inverse pour les banlieues notamment celles de la Petite Couronne.

L’augmentation des prix du marché immobilier en banlieue parisienne a été progressive jusqu’à atteindre 2,5% pour la Petite Couronne et 2,7% pour la Grande Couronne en seulement un an. Cette augmentation résulte de l’impact que la crise sanitaire a pu avoir sur nos vies. Certains acheteurs ont changé leurs projets immobiliers, optant pour des biens plus spacieux, avec des extérieurs.

Mais la crise sanitaire n’est pas la raison pouvant expliquer cette hausse des prix en banlieue parisienne. En effet de nouveaux réseaux de métros à l’occasion du Grand Paris ont été développés, ce qui a pu attirer de nouveaux acheteurs et fait augmenter les prix. Par exemple avec l’arrivée de la ligne 14 à Saint Ouen, il a été remarqué une hausse des prix du marché immobilier de la ville de 10% en 2020.

En général, une baisse des prix du marché immobilier parisien entraînait systématiquement une baisse des prix en banlieue. Mais dorénavant ce n’est plus le cas puisque la Petite Couronne voit ses prix augmentés.

C’est ainsi que nous constatons que les villes composant la Petite Couronne ont pris leur indépendance par rapport à Paris.

photo 1549144511 f099e773c147

Fabien & Michael

Continuer votre lecture

La ville de Bezons accentue son attractivité

La ville de Bezons termine enfin ses travaux de réaménagement portant sur son centre-ville en ce mois de juin 2021. Les habitants de la commune vont alors pouvoir découvrir ce nouvel écoquartier qui aura pris près de 3 années à se construire. Ainsi 245 logements...