Asnières-sur-Seine se met au vert

30 Avr, 2021

Un nouveau projet qui s’inscrit dans une logique de transition écologique va naître à Asnières. En effet une rue, qui se trouve à proximité de la station de métro Gabriel Péri sur la ligne 13, va être végétalisée. Cette rue de 200m regroupe environ 10 maisons et 3 immeubles.

Mais pourquoi choisir de végétaliser une rue ?

La végétalisation d’une rue permet notamment d’égayer la rue en question en apportant de la couleur. Mais bien que la végétalisation d’une rue puisse être intéressante pour l’esthétisme d’une ville, ce n’est pas tout car cela peut générer d’autres bénéfices pour la ville. En effet la végétalisation d’une rue peut entre autres permettre de réguler la température, car elle lutte contre les ilots de chaleur urbains. Les plantes vont ainsi libérer de l’humidité dans l’air afin de rafraîchir l’atmosphère.

Face à ces points positifs non négligeables, la municipalité a transmis un accord de principe pour cette végétalisation. Il faudra en principe débourser 250 000€ pour permettre la réalisation de ce projet. Les places de stationnement devront cependant être retirées, et des pavés seront mis en place sur la chaussée. Mais cette rue était empruntée en majeur partie par des piétons sortant du métro, eux aussi pourront bénéficier de ces travaux.

Du côté des habitants, eux aussi sont grandement en faveur de ce projet dont ils ont eu l’idée tous ensemble en se concertant. Ainsi ils ont permis de mener à bien ce projet, avec l’aide d’une association, qui ne devrait pas tarder à commencer.

Cette idée de végétalisation rappelle la coulée verte de Gennevilliers avec l’allée Rosa-Park mais également la coulée verte qui est en construction à Rueil Malmaison dans l’écoquartier de l’Arsenal. Nous constatons ainsi que de plus en plus de municipalités tentent de mettre en place une véritable transition écologique dans leurs villes.

Ruelle vegetalisee a Montmartre 630x405 © Studio TTG
Fabien & Michael

Continuer votre lecture

Les tours Hermitage Plaza ne verront pas le jour

Dessinées par Sir Norman Foster, les tours Hermitage Plaza de 320 m de haut, qui devaient accueillir des appartements et des penthouses, un hôtel de luxe de cinq étoiles, des restaurants et bars panoramiques, un centre de thalasso panoramique, des espaces de bureaux,...

Les précisions du futur « Pinel+ »

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, a dévoilé les critères de qualité d’usage qui seront applicables au « Pinel + ». Une nouvelle trajectoire pour la loi de défiscalisation PINEL, avec une décroissance progressive, et une échéance en 2024. ...